Terces

Johann Le Guillerm

À voir pour-tous

Du ven 14 janvier au dim 6 février 2022

  • spectacle

"Terces", du verbe tercer : labourer pour la 3eme fois.

Après "Secret" en 2003 et "Secret (Temps 2)" en 2012, le spectacle connaît une nouvelle mutation, à l'image d'un monde en évolution perpétuelle qui appelle sans cesse de nouvelles lectures.
"Terces" est l'inverse littéral de Secret, un secret qui demeure dans ce nouvel opus.
On pénètre dans "Terces" comme dans un laboratoire à vue dans lequel prennent place des phénomènes inédits nourris de nouveaux points de vue sur le monde. Les machines fonctionnent seules, des forces jamais explorées s'exposent dans des objets sans technologies à énergie poétique ou utopique. Ces objets qui semblent mus par leur seule force viennent rejoindre un monde de matière, nous invitant à reconsidérer par nous-mêmes cet univers labouré par Johann Le Guillerm depuis 20 ans.
"Terces" fait trace d'une pensée qui se concentre dans l'essentiel, se cristallise dans une matière. Comme une cosmogonie de perceptions et d'expériences qui déstabilise nos repères et se donne à voir comme une paréidolie.

Distribution
Distribution en cours
Conception, mise en piste interprétation : Johann Le Guillerm

Création et interprétation musicale : Alexandre Piques
Régie lumière : Johanna Thomas
Régie piste : Anaëlle Husein Sharif Khalil, Julie Lesas, Franck Bonnot
Création lumière : Hervé Gary
Costume : Paul Andriamanana
Constructeurs : Silvain Ohl, Jean-Marc Bernard
Assistante construction : Pauline Lamache

La compagnie
Artiste Phare de la BIAC 2017, Johan le Guillerm a joué à guichet fermé au Village chapiteaux pendant un mois.
Johann Le Guillerm est issu de la première promotion du CNAC. Il a travaillé avec Archaos, participé à la création de la Volière Dromesko et co-fondé le Cirque O. En 1994, il crée sa propre compagnie, Cirque ici et un premier spectacle solo, "Où ça" ?
Le travail de Johann Le Guillerm a été récompensé par le Grand Prix National du Cirque (1996), le Prix des Arts du Cirque SACD (2005) et le Grand Prix SACD en 2017 pour l’ensemble de son travail.
En 2001, il s'engage entièrement dans Attraction, vaste projet de recherche qui interroge l’équilibre, les formes, les points de vue, le mouvement… Se définissant praticien de l’espace des points de vue, il fait voler en éclat les disciplines traditionnelles du cirque. Attraction est une recherche qui se matérialise dans des formes variées : Un laboratoire de recherche autour du point, des sculptures en mouvement, des outils d’observation, des sculptures autoportées, des poèmes graphiques, un observatoire d’objets planants, un spectacle sous chapiteau, une conférence spectacle… autant de formes qu'il y a de chantiers et de points de vue sur le monde.

© Philippe Laurençon

© Philippe Laurençon

© Philippe Laurençon

© Philippe Laurençon

© Philippe Laurençon

© Philippe Laurençon

© Philippe Laurençon

© Philippe Laurençon

© Philippe Laurençon