In Vitro 09

A travers cette démarche de re-création, le cirque contemporain se confronte pour la première fois à la question du répertoire.

Créé en 1999 par Archaos, le spectacle In Vitro est repris par la compagnie l’été 2009 au Brésil, pour une nouvelle version réécrite pour 9 interprètes : 5 artistes sortants de l’Ecole Nationale de Cirque de Rio de Janeiro (Brésil), 2 sortants du Centre national des arts du cirque (France), 1 sortant de l’Ecole supérieure des arts du cirque (Belgique) et 1 sortant de The Circus space (Grande Bretagne) avec une composition musicale Franco – Brésilienne originale et une nouvelle structure scénique (Kiosque tournant).

Le cirque était un refuge où les monstres pouvaient survivre malgré tout. La science s’est attachée à les faire disparaître de nos sociétés mais elle en a créé d’autres. Le spectacle joue avec ce paradoxe.
Conformément au premier scénario, In Vitro 09 traite du désir et de l’arrogance de celui qui veut créer des êtres parfaits. Cela pourrait se passer dans un laboratoire ou dans un centre de formation.
Le professeur est secondé par trois laborantins.
Une première génération de clones naît, deux filles.
Puis une deuxième génération, deux garçons.
Tous naissent avec des défauts.
A la troisième génération naît le clone parfait,
la femme parfaite…
C’est une sorte de parodie où le monde de la création artistique dans le domaine des Arts du cirque ressemble à un laboratoire clandestin.
Le thème du clonage est prétexte à traiter de notre incapacité actuelle à respecter les différences.

Distribution

Auteurs : Raquel Rache de Andrade et Guy Carrara
Mise en scène : Raquel Rache de Andrade et Guy Carrara

Artistes de cirque : Oto Camara Fode ou Jean-Pierre, Adelly Costantini, Thomas Duchauffour ou Daniel Elias, Bruno Carneiro ou Paulo Maeda, Florian Meheux, Luis Sartori Do Vale, Camille Francesci ou Sarah Trägner, Luciana Vivas Costa ou Ana Coll, Jonathan Young

Direction d’acteurs : Boris Vecchio
Création lumière : Pascale Bongiovanni et Rose Line Moisy
Régie lumière : Rose Line Moisy
Régisseur général : Hervé Bigey
Technicien plateau : Sylvain Peugniez
Création musicale : Arnaud Bertrand
Régie son : Arnaud Bertrand ou Thibault Peyrat
Création costumes (Bruxelles, Paris) : Elise Magne

Projet réalisé avec le soutien du Programme Culture de l’Union Européenne et dans le cadre de França.Br 2009, l’Année de la France au Brésil.

Coproducteurs : Association Archaos / ENC/Funarte / EPCC Cirque Théâtre d’Elbeuf / Festival de la science de Gênes – Sarabanda (Italie) / Vlaams Circus Centrum – Gent (Belgique)
Soutiens financiers : Programme Culture de l’Union Européenne / FUNARTE – Ministério da Cultura do Brasil / Culturesfrance – Ministère des affaires étrangères / Région Provence-Alpes-Côte d’Azur / Ministère de la Culture – DRAC PACA / Ville de Marseille / Conseil Général des Bouches du Rhône / Ministère de la Culture – DMDTS
Partenaires : Centre National des Arts du Cirque de Chalons en champagne / ESAC Ecole Supérieure des Arts du Cirque / The Circus Space / Fédération Européenne des Ecoles de Cirque / Agentz produções/Festival Mundial de Circo


EXTRAITS DE PRESSE

"Archaos clone avec bonheur « In Vitro 09 » … Avec cette réécriture, Archaos, apporte la preuve sans ostentation que le répertoire de cirque contemporain n’est pas une idée creuse…Revisitée par la jeune équipe brésilienne, les élucubrations burlesques de la ménagerie en folie d’In Vitro 09 n’ont pas besoin de reprendre du poil de la bête pour avoir le plumage de leur ramage… Toute la mythologie du cirque rock d’Archaos ressurgit…"
Rosita Boisseau – LE MONDE – 2/12/2010

"Avec « In Vitro 09 », un spectacle de 1999 revisité (réenchanté) par des acrobates de l’école de cirque de Rio, Archaos nous offre un spectacle vif, tendu comme un fil de fer et agréable à regarder… de la fougue et de la grâce : le « mix » Rio-reste du monde (quatre brésiliens, trois français, un anglais et un guinéens) fonctionne à plein. Un clonage très réussi, donc. Hello Dolly !"
PH.C – LES ECHOS – 06/12/2010

"In Vitro 09 – Dix ans après In Vitro ou la légende des clones, Guy Carrara et Raquel rache de Andrade ont créé une nouvelle version… D’une esthétique plus épurée, In Vitro 09 s’appuie sur une structure scénique inédite : un kiosque tournant utilisé comme un agrès de cirque… De ce récit d’anticipation, où le burlesque le dispute à l’effroi, affleure une parodie métaphorique sur la condition de l’artiste de cirque comme « bête de cirque ». « L’artiste de cirque n’est pas un gladiateur que l’on sacrifie et remplace au jour le jour par une créature plus compétitive sortie du « laboratoire » », clame Guy Carrara. Une déclaration qui vaut manifeste.
Gwénola David – LA TERRASSE – Octobre-novembre 2010

"In Vitro 09 – Transmettre la révolte. Sur scène, la fureur joyeuse du collectif le dispute aux instants de grâce des solos, tout en clair-obscur, portés par une musique live anxiogène. Si Archaos se piquait de révolutionner la scénographie du cirque, la troupe est désormais poeteuse d’une tradition, établie par vingt-cinq ans de pratique… La transmission intergénérationnelle semble en effet incontournable pour que continuent à vivre des instantanés à la beauté foudroyante, comme la course effrénée d’un jongleur sous une pluie de balle, ou encore la lumière affleurant sur la peau nacrée d’une acrobate en velours grenat s’éveillant à la vie…"
Julie Bordenave – SRADDA – Janvier 2010

"In Vitro 09 – Et Archaos réinventa le cirque… Guy Carrara et Raquel Rache de Andrade offrent un spectacle séduisant et rythmé… Les deux directeurs artistiques misent sur les images et les prouesses fabuleuses… Un cirque au caractère rêveur… dans un style toujours maitrisé !"
METRO – 16/12/2010

"Archaos, la compagnie mythique remonte « In Vitro »… Pour les deux créateurs, Guy Carrara et Raquel Rache de Andrade, il s’agit surtout de poser la question du répertoire et de l’écriture dans le monde du cirque contemporain…"
PARIS NORMANDIE – 16 octobre 2009A

"In Vtro 09 do grupo francês Archaos, que ja passou pelo Brasil, começou no circo-teatro de Elbeuf, na Normandia, noroeste da França, e vai seguir para Italia, Espanha, Inglaterra, Escandinavia, terminando em Paris, em dezembro de 2010…"
Lucia Froes – Jornalista da RFI – 26/10/2009

"In Vitro 09 ou la légende des clones initiatrice d’une langue circassienne définitivement moderne et avant-gardiste explore les univers et tend à écrire une page de l’histoire du cirque… Comme une parodie métaphysique voguant entre effets burlesques et satires, le monde se fait écho d’un laboratoire clandestin."
Juliana Castellas – CESAR – Décembre 2009

"In Vitro Veritas… Ils sont neuf très jeunes artistes européens et brésiliens invités à revisiter un spectacle écrit en 1997sur le thème d’une expérience de clonage en partie ratée… Ces artistes repoussent les limites de l’art. Dans le public, certains ont le souffle coupé, tandis que d’autres laissent échapper des exclamations de stupéfaction…"
Marie-Christine Harant – LES TROIS COUP 3 janvier 2010

"In Vitro 09… Les numéros de neufs jeunes artistes virtuoses ont très vite impressionné par leur niveau de technicité. Mais ce qui a surpris en réalité, outre la façon dont la piste fut utilisée – une structure en forme de diamant nt posée en son centre -, c’est l’écriture, la composition scénique du spectacle établie telle une contrainte… Le public avait fait provision de beautés… Ici la forme a pris le pas sur le fond, comme le rêve sur la réalité… Place était faite à l’immaginaire…"
Christelle ZAMORA – RUE DU THEATRE – 11/01/2010

"In Vitro, l’emballant opus d’Archaos, entre Europe et Brésil… Sangles, fil souple, portés, voltiges : la technique déployée par la jeune équipe Brésilo-européenne réunie par Guy Carrara et Raquel Rache de Andrade impressionne, captive, passionne les spectateurs de tous les âges, séduit dans la douceur, dans le focus comme dans l’unisson, parfaitement rythmé… qui s’achève dans un déluge extraordinaire…"
D.B - LA MARSEILLAISE- 22 janvier 2010

"In Vitro 09 (Cie Archaos) In Vitro échafaude un cirque résolument contemporain… Dans une esthétique « Bilalienne », In Vitro démarre comme une tragédie mais se termine dans l’intimité d’une histoire d’amour naissante… Guy carrara, qui partage la mise en scène avec Raquel Rache de Andrade, défriche son langage au profit de la narration et au péril de la poésie des corps et de la personnalité des artistes… Le propos qui s’attache à défendre la fragilité et la différence contre toute forme de tyrannie de rentabilité, de compétitivité et de performance, nous touche et donne à voir l’inventivité, la sensualité et la finesse de ces jeunes artistes internationaux."
Coline Trouvé – VENTILO – Janvier-février 2010

"In Vitro 09 – In Vitro, le spectacle original de la compagnie Archaos voit le jour en 1999 à Lannion. Dix ans plus tard, la Cie mythique entreprend de remonter cette même œuvre à partir de son scénario écrit, posant la question du répertoire, de la dramaturgie et de l’écriture dans les arts du cirque… pour mener à bien le projet IV 99-09, qui prend une dimension internationale, et s’interroge sur la mobilité des œuvres, des artistes et des professionnels, en Europe et dans le monde."
Journal d’Elbeuf – octobre 2009

"In Vitro 09 – Neuf artistes formidables, dont cinq brésiliens directement sortis de l’école de cirque de Rio de Janeiro, deux français issus du CNAC, un Belge et un Anglais, rivalisent d’inventivité, de poésie et de talent. La création lumière, la musique… la chorégraphie élégante de Guy carrara et Raquel Rache de Andrade, tout dans ce spectacle frise la perfection. Avouons-le, on a adoré."
Hélène Kuttner – PREMIERE.FR – 2 décembre 2010